AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 JULES M. BEAUMONT | Prend la vie coté coca-cola

Aller en bas 
AuteurMessage
Jules M. Beaumont

Jules M. Beaumont

Messages : 2
Date d'inscription : 06/06/2010

JULES M. BEAUMONT | Prend la vie coté coca-cola Empty
MessageSujet: JULES M. BEAUMONT | Prend la vie coté coca-cola   JULES M. BEAUMONT | Prend la vie coté coca-cola EmptyDim 6 Juin - 22:12

    ♣️ JULES MAXENCE BEAUMONT.
    L'alcool tue lentement; tant mieux on est pas pressé
    JULES M. BEAUMONT | Prend la vie coté coca-cola 100606102928167298
    © nevada ♦ william moseley ♦ party people.
    INTRODUCE YOURSELF ♦️ Jules Maxence Jazz Beaumont. On m'appel Lu' ou Jazz. Je déteste les autres surnoms débiles. 20 ans depuis le 9 mai. Né en France et français. Etudient à l'université. Je suis libre comme l'air, je parle de mon statue de couple évidement. Ma famille est exessivement riche et j'y suis pour rien.

    QUESTION TIME ♦️
    1. Bristol en un mot pour vous ? Badant
    2. Vous considérez-vous comme quelqu'un de déjanté? Qu'entendez-vous par déjanté? Car si par ce mot vous partez dans le sens de n'avoir aucune limite alors oui je me placerais dedans. Peut-être même un mot plus fort si il existe cela.
    3. Quelle sorte d'alcool consommez-vous? Du fort. Bien fort, après on se fiche bien de l'étiquette. Mais j'ai un goût élevé pour l'alcool doux tel que la vodka. Après cela dépend de se que l'on me propose
    4. Et de drogues? A cause des seringue l'héroïne n'est pas ma préféré donc j'obterais pour l'exctasie.L'effet est légèrement similaire bien que moins rapide mais moins douloureux pour le bras.
    5. Vous ne sortez jamais sans... Des poches. Après dedans il y a un paquet de clope où se trouve pas que des clopes.
    6. À quel âge avez-vous perdu votre virginité?Comme tout adolescent,non?Hum 11 ans je crois.
    7. La chanson qui vous caractérise le mieux: "J'ai couché avec le diable" de Second Sex'
    8. Votre plus grand fantasme: Beaucoup de monde,fille garçons. En faite un rien peu devenir fantasmagorique à mes yeux.



    ♣️ HERE'S THE STORY

    JULES M. BEAUMONT | Prend la vie coté coca-cola SDC10788copie2
    Quand j'étais petit je faisais un bisous à ma maman chaque matin; je faisais mon lit et je rangeais ma chambre ; je faisais mes devoirs; je jouais tranquillement aussi.Quand j'étais petit je lisais des livres avec des monstres super méchants; je dessinais ma maison et ma maman plus grande qu'un arbre. Quand j'étais petit j'aidais mon papa à passer la tondeuse; je ne sortais pas au soleil avant ma sieste. quand j'étais petit j'aimais pas les épinards; quand j'étais petit je sautais sur mon lit et je me faisais gronder. Oui mais j'étais petit à l'époque.

    « Comme quand on était mômes au pied des immeubles et qu'en été, on tournait et on tournait sur nous-mêmes jusqu'à tomber dans les pommes dans un black-out tripant et débile, et qu'on restait étendus sur l'herbe, haletants, nauséeux. Les adultes, installés au soleil, nous demandaient d'arrêter. Ils savaient qu'on se retournait la tête et qu'aucune conscience mystique nous attendait. »
    J'ai toujours crus que ma mère était défoncé lorsqu'elle m'a conçu. Quoi?! Après tous cela expliquerait beaucoup de chose et donc pour moi je préfère me dire qu'elle était défoncé au lieu de croire naïvement ce qu'elle me dit lorsque je suis trop abject pour être redevable de son éducation. « Tu es un accident mon fils, je ne te voulais pas, sache le petit impertinent ! » Alors je me suis toujours mit en tête que ma mère était une junky. Avoué que c'est beaucoup plus fun d'avoir une mère junky plutôt que rédactrice en chef de VOGUE magasine. Ouir rien que cela monsieur. Nan pour moi j'ai jamais trouvé ça classe une mère qui passe pour la harpie de service, alors pour moi elle restera ma mère défoncé qui procréa un soir de beuverie avec un homme de passage qui ne serrait jamais mon père. La réalité est très différente mais qu'est-ce qu'on en a à faire de savoir que ma mère venait de se marier pour la troisième fois avec un homme d'affaire, qu'ils ont copulé amoureusement dans leur magnifique lit de notre sublime appartement. Que neuf mois plus tard je suis né et que ma mère est retourné un mois après travailler. Et que deux ans plus tard mes parents divorçaient. Nan on s'en fou royalement de la vérité, du moment que je me complais dans mon histoire alors je ne vois pas où est le mal à penser et dire celle-ci. Donc ma mère est une junky et moi je suis une erreur de la nature, elle est pas belle la vie? Ce n'est pas totalement exact j'aime pas raconter la vérité mais rien que parceque je suis un ange je peux au moins faire un bref brouillon de résumé avant de vous parler des anecdotes de ma superbe vie.
    "Papa, ton héritié est gay...sans rancune j'espère"
    Ma vie se résume à ça, une suite de boulettes perpétuelles. Des suites de provocations, de rire, des conneries, de punitions. Bref c'est ma vie, j'en suis fière ...enfin je crois. Laissez moi d'abord vous raconter l'heureux jours de ma naissance. Heureux...ou malheureux . Je suis né un 9 mai. En faite j'avais pourris la vie de ma mère durant les 7 derniers mois. En effet la nouvelle lubit de Joyce Prince Beaumont, grande rédactrice en chef, était d'avoir un bébé.Pauvre anglaise va. Mais elle n'avait surement pas penser que sa sublime ligne corporelle allait en prendre un coup. Mes parents! Ha d'adorables personnes . Mon père? Plus riche je pense que c'est dur à imaginer; vous dire comment il a gagner cette argent serait long car à vrai dire je suis pas sur que toute cette argent vienne de sa bonté d'esprit. Il est français, et à une grande entreprise à Paris. Ma mère? Héritiaire de grand-père Jaque, et surtout GRANDE rédactrice de Vogue, oui vous savez ce petite magasine féminin ultra branché ? Marié à 22 ans pour la troisième fois et mon père à 27 disons qu'ils ont rassemblé une plus grosse fortune de notre petit mais sublime pays. Bref je suis donc né ce jours là et ma mère a enfin vu son supplice s'arreter. S'arreter? Ho non il ne faisait que commencer mais elle était trop occupé à me pouponné pour s'en apercevoir, d'ailleurs un mois plus tard elle repartait au travail. J'ai été un enfant..Gaté..Ta Gueule! J'ai été un enfant privilégié; oui c'est cela privilégié. J'étais habillé par les créateurs les plus fun, je mangeais avec l'argenterie tous les jours. Je dormais et me baignais dans du savons qui coûte votre mois de salaire. Et j'ai grandit. J'ai fais les écoles les plus préstigieuses; j'ai finis par attérir dans un collège privé moins préstigieux car à 16 ans je redoublais pour la troisième fois et j'avais encore été viré. Mais Papa disait rien! Comment?! Il disait rien! Le méchant papa Je viens pas de te dire de te taire?!!! Bref non il disait rien, il était trop occupé avec notre gentille bonne, ou alors avec mon ancienne nourrice, ma prof de latin; la mère de mon voisin; la femme de l'autre voisin, la directrice et la secrétaire de mon collège. Bref je ne vais pas toute vous les faires j'ai brulé ma liste à mon arrivé dans ce nouveau collège. Vous allez me demander ce que faisait donc ma mère. Elle devait pleurer chez son psy? Couché avec son amant ou s'être suicidé? Et bien non elle enchainait les articles de magasine et son travail durait des journées entières...cette ambiance morbide et cette magnie bizarre sur elle. Et pourtant en publique ils ont toujours été le couple formidable, certe divorcé mais hyper agréable pour leur fils et moi le vilain petit canard. Pourtant c'était moi le plus angélique. Bien évidement je dois une fière chandelle à ma mère, grâce à elle les bouteilles que je piquais restaient méconnu vu qu'elle n'était jamais présente et que mon père n'était jamais là ou pensait que je subissais l'influence de sa charmante ex-épouse. J'ai pas non plus été le fils model je dois le reconnaitre; à 6 ans ma mère m'avait fait gagner un concours de beauté pour garçon. A 13 ans je venais de me raser le crâne pour enlever ces "sublimes cheveux" comme disait ma mère. Elle a faillit en mourrir. Mais c'était rien car 4 ans plus tard j'avais de nouveau de beaux cheveux; beau et long, trop long pour elle et trop...rouge. Et oui une fois rouge, une fois bleu, une fois violet. Mon père a faillit avoir lui aussi un infarctus lorsque je me les suis teint en rose. Mais je me suis calmé rassurez vous. Je chantais depuis tous petit dans la choral de la paroisse; sauf que depuis mais 14 ans ma mère pensait que j'allais chaque samedi m'entrainer là-bas alors que finalement j'intégrais un groupe de rock. Je leur ai fait la surprise pour l'anniversaire de mariage des un an du nouveau mari de ma mère; mon père était là aussi. J'avais invité ma meilleure amie Sixtine aussi. Tout était beau, ils avaient invité leurs faux amis, ils paradaient tel un couple parfait vantant les bonheurs familiaux. J'ai prit le micro vétu d'une toge de prètre voulant le silence pour notre cadeau. Ils ont ainsi apprit que mes cordes vocal pouvaient brailler comme jamais et que ma tenue était loin d'être admissible dans une église. J'ai toujours été en trop dans ce monde, j'ai toujours souffert de cet exès de richesse. Tous le monde pensait que j'étais c** de me plaindre de mon argent; j'ai toujours tout eut c'est vrai. Mais il y a des trucs pourtant que je voulais depuis tous le temps; des bisous de ma mère quand le soir arrivait, des recommandatiosn de mon père lorsqu'il me laissait la voiture, les inquiétude de ma mère quand j'étais en retard autrement que par ce qu'allaient pensé les voisins. J'était riche, j'étais beau, j'avais tous pour être heureux et pourtant je ne l'ai jamais réellement été. Enfin du moins jamais chez moi. Mais bon il y avait mais ami. Et Sixtine. Qu'aurais-je fais sans elle? Pas grand chose.
    blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablablablablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla blablabla

JULES M. BEAUMONT | Prend la vie coté coca-cola 91921982 JULES M. BEAUMONT | Prend la vie coté coca-cola Unitard JULES M. BEAUMONT | Prend la vie coté coca-cola Awrwgi
LIVING IN THE SKY WITH DIAMONDS
Le problème dans les présentation aussi large que celle-ci est que je ne sait jamais quoi faire! Soit j'en dis trop soit pas assez (: Bref je m'appel Nevada, appellez moi Nev' si cela vous chante ^^ J'ai 17 ans et je suis en 1L. Donc je passe mon BAC en fin d'année. Avec les études je suis présente que 3 fois par semaine mais bon je fais avec. Le forum ? J'ai de suite accrocher pour le design qui met en valeur. Certe le contexte devient assez général mais je l'aime bien moi ce context. Et puis le scénario a été un choix assez important dans mon inscription. J'avais le choix entre ça ou un perso avec Mathias Lauridsen mais bon autant changer un peu (; Ha oui j'allais oublié "Sbaff dans ta gueule! ". Petite infos de plus je suis dingue de smiley à l'envers xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
JULES M. BEAUMONT | Prend la vie coté coca-cola
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Luxe] Manolo Blahnik pour Coca-Cola
» [Luxe] Coca-Cola X by Nathalie RYKIEL
» pub coca cola!!!
» Discours d’adieu du président de Coca-Cola
» Empruntée sur chronomania

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: FIRST STEPS :: So happy I could die-
Sauter vers: